ACTUALITÉS | Veille sur les secteurs de spécialisation et partage d'informations
Il est essentiel pour un traducteur de se former en permanence, de réfléchir sur son activité et d'être
au courant de ce qui fait l'actualité, notamment dans ses domaines de spécialité.
DANS LA PRESSE
22.07.2013
Traduire pour le tourisme
La Chambre de commerce et d’industrie et le Comité régional du tourisme de Paris Île-de-France ont lancé le mois dernier une opération de grande envergure dans le but de mieux « cerner les spécificités des touristes » afin de « leur assurer un accueil de qualité ».

Entre autres, cette campagne, intitulée « Do you speak touriste ? », propose des fiches présentant des informations sur les 10 principales nationalités (11 avec les Français originaires de province) des touristes qui choisissent Paris comme destination. Les Brésiliens, bien sûr, sont de la partie. Ils figurent d’ailleurs en troisième place en matière de dépenses moyennes par jour et par personne, derrière les Japonais et les Chinois.

Une idée originale, un outil intéressant, une démarche nécessaire...
Par contre, il est vraiment dommage que l’aspect linguistique ait été totalement négligé.

Sur la fiche synthétique du Brésil, dans l’encadré « Quelques mots », la phrase Je ne parle pas portugais mais je peux vous renseigner en anglais a sans doute été traduite par une personne avec, au mieux, de lointaines origines portugaises.

Sous l’onglet « Speak touriste ? » brésilien, ce n’est pas mieux : traductions risibles, orthographe médiocre. Et lorsqu’on clique sur le bouton pour entendre les phrases, on découvre la jolie voix d’une Française qui a dû apprendre le portugais au Portugal et qui essaie de reproduire l’accent brésilien.

Bref, tout sauf professionnel. Un vrai paradoxe pour une campagne dont le titre fait allusion à la langue et à l’importance de bien communiquer avec les touristes.

Cette campagne de sensibilisation a néanmoins d’autres volets et mérite nos applaudissements. J’espère qu’elle pourra vraiment contribuer à « lutter contre la mauvaise réputation de l’accueil à Paris ».
Quoi qu’il en soit, rien ne peut ébranler le charme que Paris exerce sur les touristes du monde entier, qui continueront à affluer vers la Cidade Luz, toujours très nombreux.



La vidéo.

Télécharger le guide.

La presse brésilienne en parle.

ARCHIVES